PRÉSENTATION


Cliquez sur les mots en gris pour faire apparaître les images correspondantes

< Retour au sommaire

BIOGRAPHIES


1886
Naissance de Paul Alphonse Tissier à Joigny (Yonne) le 30 mai.

1896
Naissance de Gisèle Grandpierre à Paris le 15 janvier.

1904
Paul est admis à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts et rentre dans l’atelier de Pierre André pour suivre un enseignement architectural.

1907
Présentation au Salon des Artistes Français de sa reconstitution de la Chapelle des Ferrand et d’aquarelles.

1909
Participation à l’Exposition internationale de l’Est de la France, Nancy, section des mutualistes. Fondation de l’Association symphonique des Beaux-Arts.

1910
Diplôme gouvernemental d’architecture. Licence de droit. Emploi chez Guillaume Tronchet. L’Association symphonique des Beaux-Arts devient le Violon d’Ingres. Gisèle obtient un premier Prix de conservatoire, classe de Harpe. Elle rencontre par l’intermédiaire de sa sœur Paule, la danseuse Cléo de Mérode.

1911
Service Militaire. Voyage en Belgique et au Pays-Bas.

1912
Emploi à Bucarest en Roumanie chez l’architecte Lecomte du Noüy, voyage en compagnie de Jacques Carlu en Roumanie, en Grèce et en Turquie. Gisèle se produit sur scène avec Cléo de Mérode.

1913
Gisèle participe au 3ème concert du Violon d’Ingres le 3 mars. Présentation au S. A. F. des ses aquarelles d’orient. Premier prix du concours de l’Hôtel des Postes de Beauvais. Voyage en Belgique. Paul Tissier, président du Comité des Quat’Z’Arts.

1914
Présentation au S. A. F. du projet de Beauvais avec des aquarelles Etudes d’Automne et d’Hiver, médaille de bronze. Bataille de la Marne, blessure à la jambe et maladie pulmonaire, démobilisation et convalescence dans l’Eure. Reprise de l’aquarelle.

1915
Exposition des Ruines de Guerre à Paris puis à Marseille et Dinard. Mariage de Paul et Gisèle à St-Raphaël, le 12 juillet.

1916
Exposition de la Cité Reconstituée : Tissier présente projet de reconstruction de Revigny-sur-Ornain, première médaille du concours pour l’aménagement d’un village. Exposition des Ruines de Guerre au Havre, à Rouen, Lyon. Premiers engagements de Tissier sur le terrain pour aider au retour des sinistrés de la Meuse.

1917
Exposition sur l’architecture régionale dans les provinces envahies : Tissier présente des dessins, des aquarelles et le projet de Revigny. Exposition des Ruines de guerre, à Menton, Cannes, Nice, Aix-les-Bains.

1918
Concours d’habitations rurales : Tissier remporte deux premiers prix et un second. Exposition des Ruines de Guerre à Nice. Création des coopératives d’aide aux sinistrés.

1919
Les Tissier s’installe 13, rue de Téhéran. Voyage en Italie. Travaux de Reconstruction dans la Meuse, ouverture d’un bureau à Bar-le-Duc.

1920
Architecte agréé dans la Meuse.

1921
Projet de l’Hôtel des Postes de Bar-le-Duc. Débuts des poursuites judiciaires à l’encontre de Paul Tissier. Projets d’habitations pour la Côte d’Azur sur catalogue (Société de Constructions modernes). Voyage en Corse et en Provence, aux Pays-Bas et en Bretagne.

1922
Premières construction sur la Côte d’Azur. Participation l’Exposition Nationale Coloniale Marseille, médaille d’or. Voyage en Allemagne et au Danemark.

1923
Voyage en Italie. Association avec l’ingénieur Louis Sarrette. Différents projets pour la Côte d’Azur. M. Donnadei, directeur de la société des Grands Hôtels de Nice confie à Paul Tissier la réalisation de gigantesques fêtes-spectacles au Ruhl.

1924
Hiver, première saison de fêtes à Nice : le Banquet du Proconsul, la Fête russe, Fête des Lanternes. Durant l’été, Fête de la Mer à Ostende, Féérie du lac, Evian, et reprises des différentes fêtes à Londres, San Sebastien, Aix-les-Bains; etc… Exposition d’aquarelles au Rhul, Venise.

1925
Hiver, deuxième saison de fêtes à Nice : Oasis, les Joujoux, la férie de la Mode, Vera Cruz. Saison d’été dans différentes stations. Chantiers des villas Wilmer, Ladoux et Clinchamps. Nombreux projets pour le cap d’Antibes.

1926
Hiver, troisième saison de fêtes à Nice : le Triomphe de la Mode, le Dîner des Dîners, le Couronnement de l’élégance. Décès de Paul Tissier, le 11 juillet. Dernière saison des fêtes à Biarritz en septembre, sous la direction de Gisèle qui prend le nom de Gisèle Paul-Tissier.

1927
Gisèle crée un atelier de fabrication de poupées qu’elle utilise pour différentes fêtes de la saison d’hiver à Nice. Elle expose ses créations rue de Téhéran, Gaumont actualité réalise un film sur la fabrication des poupées.

1928
Création de costumes de scènes et de vêtements pour des célébrités, premières publications.

1929
Manifestations d’élégance au Touquet.

1930
Fondation d’une maison de couture.

1940
Gisèle et sa sœur Paule se réfugient à Niort durant la durée de la Guerre.

1948
Installation à Nice. Au coté de son activité de couture, Gisèle et sa sœur s’occupent de musique et d’arrangement. Compositions de nombreuses chansons.

1988
Décès de Gisèle Tissier, le 12 juillet.

Retour haut de page

Première communion Gisèle jeune Carte postale de la maison natale Paul militaire Chapelle des Ferrand Exposition internationale de l’Est de la France Le Violon d'Ingres Tissier et ses camarades chez G. Tronchet Gisèle et Cléo de Mérode Cléo de Mérode Carte postale de Roumanie Médaille de bronze au S.A.F. Voyage en Roumanie Mariage de Paul et Gisèle Exposition des Ruines de guerre à Cannes, 1917 Voyage en Italie Médaille d'or à l'Exposition Nationale Coloniale Marseille Paul Tissier à Nice Les Fêtes d'Art à Nice en 1924 Paul Tissier à Biarritz